top of page
  • Résonances

Nos propositions In Situ en danse pour 2023!


ON / OFF - GRAND PONEY

Sur cette scénographie inusitée à l’espace confiné, le mouvement est aussi contraint qu’exalté, enflammé et acrobatique. On y aborde des thèmes comme le dépassement de soi, l’identité, le vivre ensemble, la liberté, l’essoufflement et la multitude de sentiments et sensations qui rendent l’existence complexe.


Durée : 30 minutes, 4 interprètes





Êtres de bois

FLEUVE|ESPACE DANSE

Les bois de grèves arrivent par les grandes marées d’automne et du printemps, sur les berges du Saint-Laurent. Difficiles à manipuler puisque lourds et encombrants, on y voit rapidement une allusion aux bois des caribous qui ont parfois de la difficulté à faire leur chemin à travers les arbres de la forêt. Cette proposition fait référence aux déplacements en meutes et l’utilisation des bois comme symbole de beauté, de puissance et de préciosité.


Durée : 30 minutes au coucher du soleil, 4 interprètes



Le silence ne retient pas la brume


EMMANUEL JOUTHE | DANSE CARPE DIEM


Une exposition de corps et de matière qui suggère un espace contemplatif et méditatif invitant à déposer le poids et à apaiser nos certitudes.


Durée : 60 minutes, 3 interprètes





Frictions


LES ARCHIPELS


Frictions est une performance déambulatoire où le public est invité à voyager à travers les différentes intrigues d’un récit alimenté par la diversité de la danse, giguée et percutée.


Durée : 30 minutes, 5 interprètes





In-Beauty


ENBFLŌH


In-Beauty questionne les paramètres du genre féminin à travers son langage chorégraphique, ancré dans le Hip Hop. Nourrit par les différents lieux de présentation, la chorégraphe crée un espace où le spectateur est invité, dans la proximité des corps, à expérimenter l’énergie du street dance.


Durée : 30 minutes, 4 interprètes





La marée noire


FLEUVE | ESPACE DANSE


Inspirée par les enjeux que provoque un déversement de pétrole dans les mers et sur les écosystèmes marins, cette performance met en symbiose deux déesses marines captives de la Grande Marée noire.


Durée : 30 minutes, 2 interprètes






Écoute pour voir


EMMANUEL JOUTHE | DANSE CARPE DIEM


Ce projet consiste en une variété de solos de 2 à 4 minutes dispersés dans l’espace et dansés simultanément. Munis tous deux d’une paire d’écouteurs rattachés à un iPod, danseur et spectateur partagent une chorégraphie de danse contemporaine en tête-à-tête.


Durée : 45 minutes, nb interprète variable


bottom of page