EMMANUEL JOUTHE
DANSE CARPE DIEM

DANSE CONTEMPORAINE
logo-emmanuel-jouthe-rouge.png
  • Facebook DCD
  • Blanc Vimeo DCD
  • LinkedIn DCD

emmanueljouthe.com

Territoire: Monde

Au-delà de la création, de la production et de la diffusion d’œuvres chorégraphiques, EJ|DCD contribue au développement du public de la danse contemporaine à travers la promotion d’activités de sensibilisation et de la médiation culturelle. EJ|DCD s’est donné comme mandat de favoriser l’exploration et l’essai dans un processus continu de recherche. Ainsi, la compagnie participe à l’enrichissement du milieu de la danse contemporaine.

ACTUALITÉS

SPECTACLES DISPONIBLES

image2.jpeg

Vega

R%26B2_Elise_Bergeron%2C_Jessica_Serli_%C3%82%C2%A9_Karine_Philippon-Raymond_edited.jpg

Rigel & Betelgeuse

_MG_0394_edited.jpg

Suites perméables

Carpe_Diem_96dpi_©VivienGaumand_29_janvier_2017_3.jpg

Corps de texte

IMG_3654_Isorine Marc_72dpi_4po.jpg

Écoute pour voir

image0(1).jpeg

Album(s)

VEGA
 

RÉSUMÉ - VEGA

« Située dans la Constellation de la Lyre, VEGA, est l'étoile la plus brillante du ciel d’été. »
 

Pour sa nouvelle création, VEGA, le chorégraphe Emmanuel Jouthe réunit quatre artistes au cœur d’un univers sans point d’attache apparent; et place les spectateurs·rices face à un espace scénique complexe, composé d’une multitude d’orbites en constante circonvolution. 

 

Happé·es durant 60 minutes par un mouvement incessant, les quatres interprètes ont chacun·e leur trajectoire et s’abandonnent à une inévitable mue du corps, là où il·elles ne sont encore jamais allé·es. Se révèlent alors toutes sortes d’anecdotes de corps et d’états, de migrations de territoires, de rencontres-accidentées et d’apparentes cohabitations. 

VEGA est un mouvement scénique articulé autour de quatre danseur.se.s. Ils.Elles ont comme principale contrainte physique le va-et-vient entre deux lieux : une circonvolution qui prend le temps de déposer des anecdotes de corps et d’état et un espace système pour esquisser des rencontres certaines et cadrer des impressions de cohabitations. 

SUITES PERMÉABLES
 

RÉSUMÉ - SUITE PERMÉABLE

SUITES PERMÉABLES se veut une source de questionnement sur l’intimité, au bord des rapports physiques. Dans chaque culture, la distance physique est établie inconsciemment entre deux personnes. L’interaction est délimitée par une couche invisible, un espace personnel qui nous permet d’entrer en contact avec le monde, de le respirer, de le transpirer et, surtout, de le sentir.

Dans un paysage atypique, cette pièce chorégraphique désire profondément faire sortir les spectateurs de leur zone de confort, bousculer leurs perspectives et les amener à la rencontre inattendue de l’autre, dans une dimension cachée.

Souvent, à fleur de peau, SUITES PERMÉABLES se propose comme on lance un regard, comme on tend la main, comme on murmure à l’oreille.


Tellement malléables, les corps des interprètes vibrent et se protègent du monde extérieur; ils ont une présence à la fois douce et dérangeante.

RÉSUMÉ - ÉCOUTE POUR VOIR   |   PAGE 1 de 2

ÉCOUTE POUR VOIR propose une variété de solos dispersés dans l’espace et dansés simultanément. Munis tous deux d’une paire d’écouteurs rattachés à un iPod, danseur et spectateur partagent une chorégraphie en tête à tête le temps d’une musique. 

 

Les spectateurs peuvent vivre une déclinaison diversifiée de danses en allant d’un interprète à l’autre, comme ils peuvent prendre plaisir à observer l’ensemble mouvant et coloré à distance. Ils sont ainsi libres d’entrer dans la danse selon leurs envies et leurs affinités.

Le propos de cette pièce chorégraphique est de créer des moments privilégiés avec des individus et de favoriser la rencontre. ÉCOUTE POUR VOIR offre, d’une manière intimiste, une nouvelle perspective du corps en mouvement associé à différentes mélodies, mettant en scène des personnes syntonisées et enrobées d’un même univers sonore.

SUITE DU RÉSUMÉ                 

ÉCOUTE POUR VOIR
 
RIGEL & BETELGEUSE

RÉSUMÉ - RIGEL & BETELGEUSE

RIGEL & BETELGEUSE est l’histoire d’un binôme singulier venu de nulle part et voué fatalement au départ de l’un ou de l’autre. Ce sont deux personnages sortis d’une toile inconnue, propulsés dans un nouveau tableau, celui-ci peint par le lieu extérieur qui sera investi.

L’intention première de RIGEL & BETELGEUSE a été de créer un duo coloré à travers une partition modulable selon le lieu où il est dansé. Emmanuel Jouthe a ainsi choisi des caractéristiques composant sa signature chorégraphique afin de créer une « danse-poursuite » pour deux interprètes en mettant l’emphase sur la vie invraisemblable d’un binôme.

Dépersonnalisés par les costumes, les danseurs plongent à chaque fois dans un dialogue inédit, une correspondance directe articulée grâce à un thème, une banque de mouvements, un alphabet de contraintes et de situations physiques leur permettant de s’engager dans leur pas de deux, dans un extérieur

à chaque fois changeant.            

 
CORPS DE TEXTE
Carpe_Diem_96dpi_©VivienGaumand_29_janvier_2017_53.jpg

RÉSUMÉ - CORPS DE TEXTE

CORPS DE TEXTE est une série de solos évoluant dans un univers où la littérature et la poésie sont à l’honneur. Ce concept, excroissance du projet ÉCOUTE POUR VOIR met en mouvement des mots, extraits de romans, poèmes et autres œuvres littéraires, dans des solos de 3 à 4 minutes. Reprenant le thème de proximité cher au chorégraphe, le corps du danseur prend la forme du texte et enveloppe l’imaginaire du spectateur dans un intime tête-à-tête. À l’écoute du sens puissant des mots, le langage corporel se révèle comme un lieu de rencontre et de partage à la fois délicat et rafraichissant. 

 

Avec CORPS DE TEXTE, EJ/DCD explore davantage le concept d’identité/relation. En utilisant diverses langues pour l’enregistrement des textes (arabe, espagnol, anglais, français, japonais, etc.), la pièce amène l’imaginaire du spectateur dans un état de dépaysement qui favorise et provoque l’ouverture à l’autre.