© 2017 par Résonances. 

  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter - White Circle

C.P. 111, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 4P8

514-521-4445 | info@agenceresonances.com

  • Résonances

Arleen Thibault et son conte « Le voeu » en vitrine à la Rencontre du printemps du ROSEQ!

Arleen Thibault, conteuse de notre volet pluridisciplinaire, sera en vitrine le 13 mars 2020 à la Rencontre du printemps du ROSEQ à Montmagny.


SPECTACLE: LE VOEU


Elle y présentera son spectacle « Le voeu », dans lequel, elle pose la question du désir conjugué au « nous ».

Elle s’attaque au « folklore » du voisin de palier dans ce spectacle où elle raconte le récit d’une petite communauté de locataires d’un bloc-appartements qui, dans une période creuse de son histoire, se laissera surprendre par la possibilité de se faire exaucer un seul vœu pour tous. Une fresque de personnages aux mille pouvoirs s'y retrouvent – de madame Fisette, qui avait le don de repartir les vieux frigidaires, à Bonhomme Cantin, le propriétaire qui avait installé les « œils » de porte à l’envers pour trouver de quoi nourrir sa jalousie légendaire. Par ce détour de l’imaginaire, elle nous engage au réel, nous invitant à prendre la responsabilité de nos rêves afin de rendre notre monde aussi magique que possible.



SA DÉMARCHE ARTISTIQUE


La finesse de ses textes, une touchante présence sur scène, Arleen Thibault mène sa chasse-galerie d’histoires dans une écriture originale, rythmée et pleine d’humour. Fléchant la ceinture deses contes de thèmes traditionnels et contemporains, elle fait grimper l’énergie de son public qu’elle attrape dans le détour et « ratoure » de son foisonnant imaginaire à répondre.




PARCOURS PROFESSIONNEL


Issue du milieu des arts traditionnels, des arts de la scène de Québec, et conteuse depuis plus de 15 ans, Arleen Thibault fait partie des acteurs importants du renouveau du conte au Québec. Elle a participé à près d’une centaine de festivals et événements culturel au Québec, en Acadie, en France, en Belgique, au Congo, en Côte d’Ivoire. En mars 2015, elle représentait le Québec aux Fêtes de la francophonie 2015 à Sao Paulo au Brésil.

Arleen Thibault fait la rencontre du conte au cours de ses d’études en théâtre et création littéraire à l’université, période où elle se constitue petit à petit un répertoire de contes traditionnels et detextes de création personnelle qu’elle organise en différents spectacles. C’est au Studio 12 de Radio Canada, en 2009, que la conteuse se fait connaître du grand public avec son conte urbain « Le pouvoir infini du câble ». C’est aussi la même année qu’elle est choisie pour représenter le Canada à Beyrouth au Liban avec une adaptation originale d’un conte traditionnel accompagnéeen musique dans le cadre des Jeux de la Francophonie. En 2012, elle fait la rencontre de l’association C’est-à-dire, au Festival interculturel du conte de Vassivière en France, association française qui la représente désormais sur le continent et grâce à laquelle, elle fait deux à trois tournées par année sur le territoire européen.