1/4
GIGUEUX ATYPIQUES ET CONTEMPORAINS

MAÏ(G)WENN ET LES ORTEILS

maigwennetlesorteils.com/

Territoire: Monde

  • Facebook Maigwenn
  • Instagram Maigwenn
  • Twitter Maigwenn

LA COMPAGNIE

Maï(g)wenn et les Orteils est une compagnie de gigue et de danse contemporaine travaillant avec des artistes professionnels différents et marginalisés (syndrome d'Asperger, de Williams, X fragile, etc.).

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Chacune des chorégraphies est créée intuitivement, utilisant comme unique matériau les interprètes, leur vécu, leur bagage et la relation qui naît entre eux et la chorégraphe, produisant ainsi des œuvres vraies et sensibles, toujours en quête d’apporter sur scène vie et authenticité. Chaque création se veut un questionnement, une réflexion sur un thème précis, toujours mis en perspective à notre rapport à la différence et à la normalité.

L'approche ludique et sans prétention de Maï(g)wenn et les Orteils face à la création confère à chaque opus chorégraphique une esthétique brute et très organique, sans chercher la perfection du mouvement, mais bien l'authenticité et la vérité de celui-ci.

 

Le langage gestuel élaboré au fil des différents processus créatifs, présente une gigue qui n'est pas plaquée; au même titre que le chant ou les prises de parole théâtrales, elle devient une langue nécessaire qui clarifie les relations entre les interprètes, qui reflète leurs particularités et leurs différences.

PRIX ET DISTINCTIONS

Prix Peter-Zwack 2013 pour l'intégration d'une personne autiste dans un contexte de travail professionnel.

Prix Coup de pouceVue sur la Relève 2013 décerné par le Studio Bizz pour Six pieds sur terre

4 Prix Coups de poucesFestival Vue sur la Relève 2012. Dans ta tête. Merci à Diagramme gestion culturelle, à la Salle Désilet, à l'Espace culturel Georges-Émile-Lapalme et au Cirque du Soleil d'encourager la relève artistique.

Sélection à Parcours Danse 2012 et 2013 avec l'appui de La danse sur les routes du Québec au Festival Vue sur la Relève.

 
AVEC PAS D'COEUR
SPECTACLE

Défendre à quelqu'un de faire l'amour serait nier sa nature d'être humain. Gabrielle a le syndrome de Williams, Anthony celui d'Asperger et Roxane celui de X fragile. Maïgwenn elle, est neurotypique, c'est-à-dire sans diagnostic. Avec pas d'cœur pose un regard lumineux sur l'intimité et sur notre droit d'y avoir accès, que l'on vive avec un handicap ou non. Une performance unique de danse, de gigue contemporaine et de chant, interprétée avec une authenticité déstabilisante par des artistes atypiques, portant eux- mêmes leur histoire sur scène.

Sur scène : un banc, une patère, quatre interprètes et un micro. Les corps se donnent d'abord avec réserve, puis finissent par exploser, sans retenue. La voix elle, se fait douce, fragile, cassée, puis forte et déchaînée. Elle s'affirme à travers le chant et les prises de parole. Les interprètes s'agrippent et se repoussent, se veulent et se rejettent. Le désir d'être touché, de toucher. Vouloir l'autre, mais refuser l'accès à son intimité.

Comme toutes les œuvres de la compagnie, Avec pas d'cœur se veut un médium pour entrer en contact direct avec le public, allant le chercher là où il s'y attend le moins, en le prenant par surprise grâce à une approche chorégraphique, narrative, frontale et sans détour.

CRITIQUES

Par des soupirs d’abandon, les interprètes apportent rythme, couleur et musicalité à leurs pas de gigue. Entre douceur des gestes et trépignements traduisant colère et frustration, la chorégraphie prend vie au tempo du parcours semé d’embûches d’une sexualité réprimée et refoulée. Tantôt repoussés et bousculés, tantôt caressés avec tendresse, les interprètes portent dans leur corps cette dualité entre désir et répression qui les enchaîne malgré eux à une forme d’autocensure. »

Mélanie Carpentier

Le Devoir

VIDÉO
CRÉDITS

Chorégraphe

Maïgwenn Desbois

 

Interprètes

Maïgwenn Desbois

Gabrielle Marion-Rivard

Anthony Dolbec

Roxane Charest Landry

Trame sonore

Chloé Lacasse

 

Éclairages

Simon Deraspe

* Aussi disponible en version jeune public (secondaire)

TÉLÉCHARGEMENTS
 
ÉCOUTE POUR VOIR
SPECTACLE

Maï(g)wenn et les Orteils et Danse Carpe Diem / Emmanuel Jouthe présentent un nouveau volet d’ÉCOUTE POUR VOIR dansé par des interprètes professionnels vivant avec une déficience intellectuelle.

 

ÉCOUTE POUR VOIR propose une variété de solos, dispersés dans l’espace et dansés simultanément. Munis tous deux d’une paire d’écouteurs rattachés à un iPod, danseur et spectateur partagent une chorégraphie en tête à tête le temps d’une musique. À travers la sensibilité des artistes vivant en situation de handicap et de leur langage gestuel singulier, ce nouveau volet d’ÉCOUTE POUR VOIR est susceptible de provoquer des situations relationnelles peu communes. Dans cet espace d’intimité et de proximité, le spectateur interpelé par l’artiste vivant avec une déficience intellectuelle s’exposera à vivre une expérience artistique toute simple, et qui pourtant, sera susceptible de changer son regard sur l’être humain et ses capacités.

TÉLÉCHARGEMENTS
VIDÉO
CRÉDITS

Concept

Danse Carpe Diem \ Emmanuel Jouthe

Direction artistique

Emmanuel Jouthe et Maïgwenn Desbois

 

Chorégraphies élaborées par les interprètes

 

Interprètes

Gabrielle Marion-Rivard

Roxane Charest-Landry

Geneviève Morin-Dupont

Jean-François Hupé

Nicolas Labelle et Sébastien Provencher

 
ATELIERS DE MÉDIATION CULTURELLE

POUR LES 12 À 17 ANS

AXES DE DÉCOUVERTES

Volet éthique

  • Comprendre que nos différences sont une force. 

  • Comprendre qu’un handicap n’altère pas le 
développement physique de l’individu et qu’il a lui aussi 
besoin de toucher et d’être touché. 

  • Réfléchir sur nos propres limites, nos frontières, en 
termes de relation avec les autres et au respect que l’on accorde à ses limites. 


 

Volet artistique 

  • Découvrir comment la danse, la théâtralité et le chant peuvent exprimer une grande variété d’émotions. 

  • Découvrir comment des corps atypiques, bougeant chacun à leur manière peuvent parvenir à rendre un fini artistique professionnel. 

  • Comprendre qu’une création peut émerger du vécu d’un interprète sans se référer à des codes reliés à un 
style de danse en particulier. 

TÉLÉCHARGEMENTS
 
NOUVELLES

© 2017 par Résonances. 

  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter - White Circle

C.P. 111, Saint-Bruno-de-Montarville (Québec) J3V 4P8

514-521-4445 | info@agenceresonances.com